atelier rue du soleil - 11360 Fraïsse des Corbières - 07 85 54 20 49

peinture concrète - sculpture céramique - photographie - architecture - typographie - poésie

15 janvier 2013

Programme de l'année 2013

 

du 5 juillet au 2 août 2013 (vendredi, samedi et dimanche 16 - 19 h)

Jean-François Leroy et Benoît Géhanne,

Clement et Michael sont sur un bateau

 

 

pieges___chaise_longue

Atelier rue du soleil (impasse des portes rouges) 

 

lampes___bureau

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

  

Atelier rue du soleil (rue du soleil) 

 Le travail de Jean-François Leroy a cette grande qualité de déjouer la mauvaise habitude qui, en art, consiste à toujours traquer la polarité, c’est-à-dire à vouloir désigner un Plus et un Moins, à réduire toutes relations à des oppositions binaires, et par là obliger à la hiérarchisation. Ici, ni « haut » ni « bas », mais au contraire, dans la transformation, un continuel déclassement des matériaux, des usages, et conséquemment des systèmes de représentation.

Le travail de Benoît Géhanne produit des images — peintures, dessins, photographies —, puis enraye les mécanismes qui favoriseraient leur réception. Ceci non en manipulant l'image elle-même, mais en travaillant son contexte de présentation : ce sont donc les conventions de format, de modalité d'exposition, de projection, d'accrochage, qui constituent la matière de ses recherches.

Marion Delage de Luget

 

 SALON_JOSEPH

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

10, 11, 12 août  (11 h 19 h)  3e salon du livre et de la revue ( littératures et bandes dessinées à contraintes)

13 éditeurs  : POL, Le Castor Astral, Nous, Plein Chant, Editions de l'Attente, La Bibliothèque Oulipienne, L'Association, Le crayon qui tue, Iconomoteur, Editions les petits livres (Fabienne Yvert), Atelier rue du soleil, Atelier la Feugraie, Plurielles, avec  Jacques Jouet et Olivier Salon, (membres de l'Oulipo).  

 Lectures de Jacques Jouet et Olivier Salon à 18 h

Olivier_Salon

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Pr_sentation_de_Gerrhy_di_Fonzo

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Jacques_Jouet_et_Olivier_Salon

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

L’oulipien, pour écrire certaines de ses œuvres, s’impose des « contraintes ».  Contraintes de forme, de sens, de langue, etc.Il n’est certes pas le premier à les pratiquer avec jubilation – la littérature fourmille de formes et de règles, parfois oubliées. Mais lui s’attache à les recenser, à les ressusciter, à en créer de nouvelles. La démarche oulipienne joue avec la langue, avec la littérature. Elle enthousiasme certains lecteurs,en laisse d’autres perplexes (ce sont parfois les mêmes)

 

 

du 10 août au 1er septembre (samedi et dimanche 16 - 19 h)

Gerry Di Fonzo, peinture (vernissage le 10 août à 19 h 30)

DI_FONZO

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Gustave Doré, Andromède, 1869 (peinture source à gauche et interprétation numérique G. Di Fonzo).

sampling02

 

 

 ————————————

Posté par ruedusoleil à 11:50 - Permalien [#]